conseilpresbyteral72@gmail.com

conseilpresbyteral72@gmail.com

Blog Detail

Blog Detail

ITW Pierre-Yves Le Blé

  • Publié dans
  • mars 11, 2021

Le 18 janvier 2021, Thibaud Legatelois et moi-même avons engagé les travaux de relevage de l’orgue.

Pour rappel, cet instrument a été construit en 1979 par la maison Muhleisen alors implantée à Cronenbourg dans le Bas-Rhin.

Outre les deux entretiens annuels réguliers consistant à accorder les deux jeux d’anches lors des grands changements de température saisonniers, l’orgue du temple a fait l’objet d’un dépoussiérage complet en 2009 et cette opération a du être renouvelée cette année suite à un empoussièrement important accéléré peut-être par les lourds travaux de bâtiment réalisés de l’autre côté de la rue Barbier ces dernières années.

Il est important de souligner que le dépoussiérage d’un orgue n’est pas décidé uniquement dans un souci de rendre l’instrument plus propre pour les yeux de l’organiste ou du facteur d’orgues qui l’entretient mais bien parce que la poussière a une incidence directe sur le son et la tenue de l’accord de ce dernier.

Pour cela, il a fallu dans un premier temps vider l’instrument de ses 728 tuyaux et les ranger en caisse durant la phase de nettoyage du buffet, des sommiers et de tout le soubassement. Nous en avons profité à cet égard pour aspirer tout l’intérieur de la grande rosace elle-même très encrassée.

Une fois cette opération réalisée, chaque famille de tuyaux a été disposée sur table et il a fallu nettoyer un par un les 56 tuyaux de chaque famille. Ce travail est effectué en combinant une action de soufflage sous pression et  une aspiration simultanée de chaque tuyau pour éviter une nouvelle propagation de la poussière dans l’air. Afin de s’assurer qu’aucun dépôt ne subsiste dans les tuyaux, un frottage à l’écouvillon et au chiffon doux est venu décoller les dernières impuretés.

A l’issue de ces travaux, chaque tuyau a été reposé à sa juste place et l’ensemble a été réaccordé en respectant le diapason et le tempérament relevés avant démontage.

Ce relevage devenu indispensable a représenté un travail de 140 heures environ afin de maintenir en vie ce précieux patrimoine pour plusieurs décennies voire plusieurs siècles.

Pierre-Yves Le Blé
Facteur d’Orgues
Beaufay, le 7 février 2021
25 views

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *