conseilpresbyteral72@gmail.com

conseilpresbyteral72@gmail.com

La Journée Mondiale de Prière

La Journée Mondiale de Prière

  • Eglise panorama du Mans (ADD)
  • Appréciations

  • 20:29:00 - 02:45:34
  • 2022-03-04 - 2022-03-05

« S’informer, prier, agir »

 

La Journée Mondiale de Prière est un mouvement œcuménique mondial initié par des femmes chrétiennes à la fin du XIXème Siècle. Il se concrétise par une journée de prière commune. Dans le monde entier, des femmes se réunissent et organisent dans des communautés locales une célébration œcuménique : tous sont conviés à y participer. Pendant 24 heures, autour de la terre, les mêmes mots, dans la diversité de langues, nous invitent à prier le Seigneur.  24 heures de prières, de chants, de témoignages pour être en union avec un pays, pour porter dans la prière ceux qui souffrent, et les aider grâce aux offrandes versées à des œuvres locales clairement identifiées. Aujourd’hui, plus de 120 pays y participent.

Cette journée de prière est célébrée chaque année le 1er vendredi du mois de mars, cette année le vendredi 04 mars. Chaque année les femmes d’un pays différent conçoivent et rédigent cette célébration. Cette année, ce sont les femmes de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord qui l’ont préparée. Un thème de célébration est choisi par le comité international : cette année, « Un avenir à espérer », à partir de la lettre du prophète Jérémie aux exilés à Babylone (Jérémie 29, 1-14)

 

Les origines de cette journée

Elle est née au 19ème siècle, aux Etats-Unis, dans les sociétés de missions protestantes.

C’est une femme, baptiste, Mary Webb, émue par l’extrême pauvreté qui régnait à l’époque, qui eut l’idée de lancer un appel à la prière et au don. C’était à Boston, en 1812.
Cet appel fut entendu et relayé dans tout le pays et toutes les dénominations protestantes. Puis, grâce aux relations personnelles des unes et des autres, l’idée se répandit en Europe et progressivement sur tous les continents. En France, elle prit véritablement son essor et devint œcuménique, après le concile Vatican II. L’Église catholique confia sa mise en œuvre à l’Action catholique des Femmes. La Journée Mondiale de Prière est un mouvement qui réunit aujourd’hui des femmes catholiques, protestantes et orthodoxes.